Accueil ...Fête...
Ouvrir fermer...CHAT...
...Admin... CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
Serveur + votre fai..ec2-54-145-124-143.compute-1.amazonaws.com...Votre Ip ... 54.145.124.143 .. ...Visiteurs venus sur cette partie du site... 1673418 !
Discusion
chat beep
Ajoutez un nom, et ce code.:   e77e
Nom: Code:  
B I U URL    :) :( :P :D :S :O :=) :|H :X :-*
 
Déconnexion
CoursesWeb.net

En ce moment sur le site ....1..!



Bienvenue sur mon site

le 25/10/2017 ... 16h11 ........M'a-t-on compris ?

M'a-t-on compris ? Je n'ai pas prononc un mot que je n'aie dj mis il y a cinq ans dans la
bouche de Zarathoustra. La dcouverte de la morale chrtienne est un vnement sans pareil,une vritable catastrophe. Qui fait le jour sur elle est une force majeure, une fatalit ; il coupe en deux l'histoire de l'humanit. On vit avant ou aprs lui. La foudre de la vrit a frapp juste ce qui tait sur le sommet : que celui qui comprend ce qui a t ananti regarde s'il lui reste encore quelque chose entre les mains. Tout ce qui s'appelait Vrit jusqu'ici a t reconnu pour la forme la plus nuisible, la plus perfide, la plus sournoise du mensonge ; on a soulev le voile du prtexte sacr, l' amlioration de l'humanit, et on a dcouvert une ruse pour anmier la vie mort, pour l'puiser en lui suant le sang. La morale du vampirisme... Celui qui dmasque la morale dmasque en mme temps la non-valeur de toutes les valeurs auxquelles on croit ou a cru ; n'aperoit plus rien de vnrable dans les types humains les plus vnrs, dans ceux mmes que l'on canonise, il n'y voit plus que la plus fatale race de fausses couches - fatale parce qu'elle a fascin... - On a invent une notion Dieu qui est une antinomie de la vie et dont on a ptri l'horrible amalgame de tous les lments nocifs, de tous les poisons, de toutes les calomnies et toutes les haines qu'on puisse accumuler contre l'existence ! On a invent une notion d' au-del , une notion de vrai monde , pour dvaloriser le seul qu'il y ait, pour ne plus laisser ni but, ni raison, ni devoir notre ralit terrestre ! On a invent une notion d' me, une notion d'esprit , et en fin de compte d' me immortelle , pour permettre de mpriser le corps, pour le rendre malade, sacr , pour opposer la pire insouciance toutes les questions srieuses de la vie, aux questions de nourriture, de logement, de rgime intellectuel, d'hygine, de mdecine, de salubrit, de temprature. On a remplac la sant par le salut de l'me , je veux dire par une folie circulaire qui va des convulsions de la pnitence l'hystrie de la rdemption On a invent une notion de pch , avec un appareil de torture complmentaire, le libre arbitre , pour garer les instincts, pour faire de la mfiance leur gard une seconde nature ! Par la notion du dsintressement , du renoncement soi-mme , on a fait de l'emblme mme de la dcadence l'emblme gnral de la valeur, on a fait de l'attrait du nocif, de l'incapacit de discerner son propre intrt, de l'autodestruction en un mot, le devoir , la saintet , la divinit de l'homme ! Enfin - et c'est l le plus terrible dans la notion de l'homme bon - on a pris parti pour les faibles, les infirmes, les rats, les gens malades d'eux-mmes et tout ce qui doit disparatre ! On a contrecarr la loi de la slection, on a fait un idal de s'opposer l'homme fier et bien venu, l'homme qui dit oui , qui est sr du lendemain et qui garantit l'avenir - on a fait de lui le mchant... Et on a cru tout cela ! Et on l'a appel morale !
crasez l'infme !

M'a-t-on compris ? Dionysos en face du Crucifi...

le 02/08/2017 ... 13h01 ........

le 25/01/2016 ... 21h11 ........Cliquer sur L image